Rédiger un devis de traduction efficace

Tout ce qu'il faut savoir sur le devis de traduction

Ça y est ça mord... Vous avez envoyé des dizaines de CV à travers le monde, fait appel à votre réseau social, amical et professionnel, épluché la presse économique et arpenté les salons professionnels, et vous avez enfin une piste, une vraie, une demande de devis... Et maintenant ? Idéalement, vous aurez anticipé ce moment et préparé un modèle de document, mais si vous êtes pris au dépourvu, pas de panique ! Il est encore temps de créer un devis efficace, à condition de respecter les conseils suivants.

La nécessité et l'utilité du devis

Un devis est un document écrit décrivant la prestation que vous vous engagez à réaliser et le prix que vous proposez, sans possibilité de le changer une fois que le client vous aura donné son accord. C'est donc une proposition de contrat qui vous engage si elle est acceptée (par écrit), il est donc important de rédiger ce devis avec soin, afin d'honorer vos engagements et d'éviter tout malentendu.

 

Au-delà des obligations légales, le devis est aussi un outil de communication. Un document clair et détaillé contribue à renvoyer une image rassurante. Un client cherche avant tout un professionnel compétent, faites donc en sorte que toutes vos communications d'entreprise, y compris votre devis, reflètent vos qualités et le mettent en confiance.

Les mentions obligatoires

Il est important de préciser que les informations qui suivent concernent uniquement les traducteurs français. Les règlementations en vigueur varient énormément d'un pays à l'autre, c'est pourquoi si vous ne résidez pas en France, je vous engage à vérifier auprès de votre association professionnelle ou d'un centre d'information pour les entreprises les règlementations s'appliquant à l'établissement de devis dans votre pays.

 

Pour ce qui est de la France donc, vous êtes tenus de faire figurer les mentions suivantes sur votre devis :

  • La mention « devis » ou « proposition de prix ».
  • Les coordonnées complètes de votre entreprise : c'est-à-dire votre nom (si vous êtes un entrepreneur individuel) ou la raison sociale de votre entreprise, et son adresse.
  • Si votre entreprise est une société, sa forme juridique (SARL, SAS, etc.) et le montant de son capital.
  • Votre numéro SIREN et code APE (7430 Z pour les interprètes et traducteurs).      
  • Le cas échéant, votre numéro d'enregistrement au Registre du commerce et des sociétés (RCS) et numéro de TVA intracommunautaire.
  • Les coordonnées du client potentiel.
  • La date de rédaction du devis et sa durée de validité.
  • La décompte détaillé de la prestation, en quantité et en prix, et le temps nécessaire pour la réaliser.
  • Votre tarif à l'unité (au mot, à la page, etc.).
  • La somme à payer hors taxes (HT) et toutes taxes comprises (TTC), en précisant le taux de TVA (si elle est applicable).
  • La signature de chaque partie, précédée de la mention « Bon pour accord » pour le client.

Cas particuliers

  • Si vous avez choisi le statut d'entreprise individuelle sous le régime de l'auto-entreprise vous êtes dispensé de collecter la TVA, mais vous avez l'obligation d'apposer la mention  « TVA non applicable, article 293 B du C.G.I. » sur votre devis.
  • Si vous êtes adhérent d'un centre de gestion agréé, vous devez ajouter la mention « acceptant les règlements par chèques en sa qualité d'adhérent d'un centre de gestion agrée ».

À titre d'exemple, je vous propose de télécharger le modèle de devis proposé ci-dessous. Les éléments surlignés sont à modifier pour chaque client potentiel.

Télécharger
Devis
Modèle de devis (FR).pdf
Document Adobe Acrobat 301.0 KB

Le juste prix

L'enjeu du devis est de vous permettre de décrocher un contrat. Pour certains clients, mais surtout malheureusement, pour beaucoup de traducteurs, l'obtention du contrat dépend essentiellement du prix.

 

Le cas est classique, croyant à tort ou à raison, que son client potentiel ne s'intéresse qu'au montant TTC figurant en bas du devis, le traducteur tire au maximum son prix vers le bas dans l'espoir de remporter le contrat. Ne vous inquiétez pas nous sommes tous passés par là, mais méfiez-vous de ce réflexe. Il est nuisible à votre activité pour deux raisons :

  1. Vous ne tenez pas compte de votre seuil de rentabilité et vous engagez donc sur un prix qui sera trop faible pour vous permettre de vivre de votre activité.
  2. Le temps passé à traduire pour des cacahouètes ne pourra pas être utilisé pour effectuer ou rechercher des contrats plus rémunérateurs.

Pour éviter ces écueils, ayez toujours en tête le prix minimum que vous devez demander pour garantir la rentabilité de votre entreprise et ne demandez JAMAIS moins, quelles que soient les circonstances (projet longue durée, client sympathique, période creuse, etc.). C'est simple, mais efficace. Répétez après moi : « je ne travaillerai plus jamais pour des cacahouètes » !

 

Une fois cette base établie, tout est négociable. Vous pouvez toujours vous serrer la ceinture pour décrocher un contrat, mais rappelez-vous que si vous le faites, il sera ensuite très difficile de renégocier vos tarifs avec votre client.

 

Le prix idéal est équilibré, juste et cohérent. Ne soyez pas trop gourmand si vous démarrez (vous n'avez pas encore la réputation solide et la productivité d'un traducteur aguerri), mais n'hésitez pas à demander ce que vous estimez valoir. Un client sérieux, réellement intéressé par la qualité des traductions qu'il demande, ne se focalisera pas uniquement sur le prix. 

 

Si éventuellement vous ne remportez pas le contrat à cause d'un prix jugé trop élevé, résistez à la tentation de revenir vers le client avec un devis plus bas. Vous risqueriez de lui faire douter de votre niveau de compétence, voire de votre honnêteté (« si votre premier devis n'était pas ferme, c'est que vous avez essayé de me faire payer trop cher »). Mieux vaut donc accepter gracieusement la défaite. Vous renverrez alors l'image d'un professionnel sérieux, et qui sait, le client perdu reviendra peut-être vers vous lorsque votre concurrent moins cher aura bâclé sa traduction !

Les petits plus qui font la différence

Identité visuelle

Comme nous l'avons évoqué au début de ce billet, le devis est aussi un outil de communication. Soignez donc sa présentation pour qu'il soit à la fois clair et complet. Comme tous vos autres documents d'entreprise, votre devis devrait reprendre les éléments de votre identité visuelle (couleurs, logo, typographie, etc) pour être immédiatement reconnaissable et évoquer subtilement le message de votre entreprise.

 

Conditions générales de vente

Nous avons déjà abordé la question des conditions générales de vente (CGV) et leur importance pour éviter les malentendus pouvant devenir sources de conflit. Si vous avez pris le temps de rédiger des CGV, pensez donc à rappeler à vos clients potentiels qu'elles existent et que leur signature en bas du devis sous-entend leur acceptation. N'hésitez pas non plus à les joindre à votre devis pour clarifier au maximum les termes de votre accord.

 

Paiement

Puisqu'un devis accepté à valeur de contrat, profitez-en pour informer vos clients de vos modalités de paiement. Indiquez le délai accordé, les moyens acceptés (Paypal, virement, chèque etc.) et les éventuelles pénalités de retard. Le cas échéant, vous pouvez également ajouter le montant d'un acompte payable à la commande ou le détail de paiements échelonnés (dates et montants).

 

Outils

De nombreux logiciels de facturation permettent de créer très facilement devis et factures. En quelques clics, vous enregistrez les coordonnées de votre client et le détail de la prestation, et la magie informatique fait le reste. En général, vous pouvez personnaliser les modèles proposés en y ajoutant votre logo ou en choisissant une couleur correspondant à votre identité visuelle. À télécharger (CielEBP) ou disponibles en ligne (GestanInvokitEvoliz), généralistes ou spécialisés en fonction de votre secteur (Translation Office 3000) ou du statut de votre entreprise (MyAE.fr), il existe des logiciels pour tous les goûts (et pour tous les budgets). À vous de les tester pour choisir celui qui vous conviendra le mieux et vous permettra d'améliorer votre productivité.

 

Maintenant à vous de jouer ! Si vous avez d'autres conseils à ajouter, n'hésitez pas à nous en faire part, ni à m'envoyer un exemplaire de votre devis efficace.

Pour en savoir plus :


À propos de l'auteur

Professionnelle accréditée en commerce international ayant travaillé plusieurs années comme conseillère pour les PME, Gaëlle Gagné est devenue traductrice indépendante en 2005. À la tête de Trëma Translations, elle traduit de l'anglais vers le français et partage ses connaissances en gestion d'entreprise avec ses collègues traducteurs dans un blog intitulé Mes petites affaires.


Et maintenant ?

Partagez



Abonnez-vous au flux
RSS Feed

Consultez d'autres articles :

Le traducteur et le déménageur
À qui appartient votre mémoire de traduction ?
Les CGV : bouée de sauvetage du traducteur
5 règles d'or pour fixer ses tarifs de traduction
L'identité visuelle du traducteur en 4 questions essentielles


Écrire commentaire

Commentaires : 14
  • #1

    Lucile (mardi, 22 octobre 2013 05:39)

    Bonjour,

    Je me lance en auto-entrepreneuse, merci beaucoup pour vos conseils !
    Je suis sur le point d'établir mon premier devis pour une association basée aux Pays Bas ; nous communiquons en anglais et ma question est : dois-je rédiger le devis en français ou en anglais ? Si je le fais en français, j'ai peur d'être mal comprise. Mais je ne dispose d'aucun modèle en anglais et je ne sais pas si je peux traduire moi-même les parties "conditions de paiement, bon pour accord etc" (n'étant pas assermentée).
    Merci d'avance !

  • #2

    trematranslations (mardi, 22 octobre 2013 13:10)

    Bonjour Lucile et merci pour votre message !
    Le fait d'être assermentée ou non (je suppose que vous vouliez dire certifiée) ne vous empêche en rien de traduire votre devis. Je vous recommande donc de le faire pour vous assurer que votre client hollandais comprenne bien vos conditions générales de vente. Si cela vous intéresse, je peux vous faire parvenir un devis et des CGV en anglais pour vous aider à concevoir vos propres modèles. Pour cela, merci de me faire parvenir votre adresse e-mail via le formulaire de contact.

  • #3

    Amélie H (lundi, 10 février 2014 07:33)

    Merci beaucoup pour ce modèle de devis ! Je me lance tout prochainement en freelance, et j'ai beau lire des tas et des tas de conseils sur le sujet, c'est toujours appréciable d'avoir un exemple concret !

  • #4

    Laura F (vendredi, 24 octobre 2014 13:27)

    Bonjour Gaëlle,

    Je me suis lancée tout récemment dans le monde de la traduction et je voulais juste vous dire un grand merci pour ce blog et vos conseils!! Ils m'ont été très utiles (et le sont encore aujourd'hui), parfois même rassurants!

    Alors merci et bonne continuation!

  • #5

    Romain (jeudi, 11 juin 2015 03:06)

    Bonjour Gaëlle,

    Merci beaucoup pour tous vos conseils !
    Pourriez-vous m'envoyer s'il vous plaît un modèle de devis en anglais ?
    Mon adresse mail est romain.busseti@gmail.com

    Merci d'avance !

  • #6

    Vladislav (lundi, 22 juin 2015 06:15)

    Bonjour Gaëlle,

    Un grand merci de Belgique pour votre travail sur ce devis très complet !
    Si vous l'aviez déjà traduit en anglais, pourriez-vous s'il vous plaît m'envoyez aussi une version à vladislav.link@gmail.com ?

    Cordialement,
    Vladislav

  • #7

    Claire Sepulcre (lundi, 20 juillet 2015 08:35)

    Bonjour Gaëlle,

    Je vous remercie pour ce modèle de devis fort utile. Pourriez-vous, s'il vous plait, me transmettre par e-mail un modèle en anglais afin que je puisse l'adapter à mon activité ?

    Mon adresse e-mail est clairesepulcre.traduction@gmail.com

    Un grand merci par avance pour votre aide précieuse !

    Bonne journée et bonne continuation,
    Claire

  • #8

    Morgane Sergent (samedi, 25 juillet 2015 13:26)

    Bonjour,

    Comme tout le monde et sans grande originalité, quoique munie de ma plus grande gratitude, je vous remercie pour le temps que vous passez à nous aider, nous les traducteurs en herbe. Merci également à Lucile et son commentaire qui ont soulevé un détail important auquel je n'aurais pas pensé : le fameux devis en anglais.

    Pourriez-vous également me l'envoyer à cette adresse : morg.sergent@gmail.com s'il vous plaît ?

    Cordialement,

    Morgane.

  • #9

    Anne-Gaëlle Wozniak (mercredi, 02 mars 2016 10:03)

    Bonjour,


    Merci pour ces conseils bien utiles ! Pourrai-je également profiter du modèle de devis en anglais ? Je dois échanger avec un client allemand, et je crains qu'il ne comprenne pas bien mon devis français...
    Mon adresse mail est : agfoulon.traduction@gmail.com

    Merci d'avance !

    Anne-Gaëlle

  • #10

    Emma G (mercredi, 16 mars 2016 12:18)

    Bonjour,

    Je suis tombée par hasard sur votre site et j'ai tellement accroché au ton et à la philosophie qui s'en dégage, pleine de bonne humeur, d'enthousiasme et d'ouverture que je l'ai parcouru dans tous les sens ! Finalement, je suis arrivée sur cette page et puisque je me prépare à me lancer, moi aussi comme traductrice ( après une honorable carrière dans le monde merveilleux de la communication ), je me permets de vous demander à mon tour votre modèle de devis en anglais. (emmanuellegalon@gmail.com)

    Je vous remercie 1000 fois par avance et vous souhaite une belle continuation dans cette voie qui visiblement vous réussit.

    Bien à vous

    Emma G

  • #11

    Galinie P (jeudi, 17 mars 2016 12:20)

    Bonjour,

    Félicitations pour votre blog !
    Merci pour vos conseils bien utiles et pour le temps que vous passez à partager avec nous ces savoirs.
    Au risque de ne pas faire preuve d'originalité, je me permets quand-même de vous demander à mon tour votre modèle de devis en anglais (galinie.petri@gmail.com).

    Je vous remercie mille fois de votre aide si précieuse !

    Bien cordialement,

    Galinie Petri

  • #12

    L.Mayrand (jeudi, 24 mars 2016 05:44)

    Bonjour,
    Comme mes pairs, je vous remercie pour ce blog très éclairant. Traductrice indépendante (de l'anglais et du russe vers le français), j'aimerais recevoir votre modèle de devis en anglais. Pour cela, voici mon adresse : mayrand.lise@gmail.com
    Bien cordialement,
    Lise Mayrand

  • #13

    Z.Royer (mercredi, 27 avril 2016 11:56)

    Bonjour Gaëlle,
    J'ai eu réponse à mes questions lorsque je suis tombée sur votre blog par hasard hier en faisant un devis pour un client. Je n'en suis pas à mon premier devis mais c'est d'une grande aide lorsqu'on trouve des exemples concrets et pertinents. Merci pour cet outil que vous partagez généreusement sur votre blog. Je me permets de vous demander le modèle en anglais de votre devis zkr.royer@gmail.com si vous voudriez bien.
    En vous remerciant grandement par avance.

  • #14

    Sonia Baudry (dimanche, 05 juin 2016 12:12)

    Bonjour Gaëlle,
    Je me joins aux nombreux messages précédents pour vous remercier chaleureusement des informations précieuses que vous partagez avec vos collègues moins expérimentés. Votre générosité est une grande aide pour des traductrices en début de carrière ! Je me permets de vous demander moi aussi votre modèle de devis en anglais, voici mon adresse mail : soniabaudryc(at)gmail.com. Un grand merci par avance !