Série de l’été : Prendre le temps de s’organiser (2)

Profitez de l'été pour organiser votre comptabilité

Dans le premier épisode de cette série de billets destinée à vous inciter à profiter de l'été (ou de toute autre période creuse) pour vous organiser, nous avions parlé de logiciels et d'applications utiles. Aujourd'hui, nous découvrirons le monde merveilleux de la comptabilité d'entreprise (hum hum) et surtout le meilleur moyen de l'organiser pour ne plus y penser.

 

Épisode 2 : Mettez en place une comptabilité digne de ce nom

Si votre comptabilité se résume à une pile de reçus dans une boîte à chaussures, c’est le moment d’y remédier. Toute entreprise, même réduite à sa plus simple forme juridique, doit conserver une écriture de ses entrées et sorties d’argent. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est l’État, et comme il vaut mieux éviter de se fâcher avec lui... 

 

Cette obligation comptable vous permet non seulement de calculer les sommes que vous devez reverser au Trésor public, mais aussi d’évaluer la santé de votre entreprise et de planifier son activité. Donc, même si vous décidez de confier la comptabilité de votre entreprise à un expert (comptable), vous devriez tout de même en comprendre les rouages et notamment ce qu'est un fond de roulement et un seuil de rentabilité pour que vos recettes couvrent au moins vos dépenses, et plus si affinités...

 

Initiez-vous et familiarisez-vous avec le vocabulaire de base en consultant la section comptabilité de l'excellent portail NetPME qui regorge de conseils et de liens utiles pour les créateurs et chefs d'entreprises. Pour une approche point par point, lisez le dossier très complet « 10 points clés pour tenir sa comptabilité » disponible sur le site l-Expert-comptable.com.

 

Si comme moi, malgré tous vos efforts, vous êtes et restez un littéraire pur jus à qui la perspective de se plonger dans les chiffres ou de créer un tableau avec Excel donne des boutons ET des sueurs froides, pas de panique, une fois encore l’informatique peut vous aider ! Il existe désormais des centaines d’outils simples, pratiques, voire ludiques (mais si, mais si), pour s’acquitter sans trop d’angoisse de cette tâche repoussante qu’est la comptabilité. Les principaux acteurs sur le marché français du logiciel de comptabilité sont les sociétés Ciel et EBP, mais voici d'autres services en ligne me paraissant intéressants :

Gestan : Logiciel de gestion d'entreprise disponible en plusieurs versions, dont une, entièrement gratuite.


evoliz

Evoliz : Plateforme de gestion d'entreprise en ligne (service payant) intégrant à la fois un service de facturation, de comptabilité et de gestion commerciale. 


Macompta.fr : Site de comptabilité en ligne (service payant) créé par des experts-comptables pour aider les néophytes à gérer leur entreprise de façon simple et rapide. 


Pour une liste plus complète, consultez aussi le site de l'APCE et telecharger.com (01net).

 

La plupart vous proposent plus qu’une simple tenue de livres. Suivant les outils vous pourrez aussi :

  • Préparer vos devis et factures.
  • Téléchargez directement le détail de vos opérations bancaires.
  • Suivre vos comptes clients.
  • Calculer la TVA et autres taxes à reverser.
  • Créer des graphiques pour présenter visuellement les résultats de votre entreprise.

Prenez le temps de choisir le logiciel qui vous convient le mieux pour gérer la comptabilité de votre entreprise et n’y pensez plus !  

 

Un dernier conseil en matière de sous : pensez aussi à réévaluer de temps en temps le montant des prestations bancaires que vous utilisez afin de vérifier si elles sont toujours adaptées à votre activité. Ainsi, si vous êtes souvent payé en devises, votre banque n’est sans doute pas le meilleur intermédiaire pour limiter les frais et commissions de change. Si vous avez un peu de temps devant vous, commencez par lire mon billet sur la gestion du risque de change et étudiez les propositions des prestataires présentés. N'oubliez pas que des frais en moins c'est aussi plus d'argent dans votre poche. Bref, un excellent moyen d'équilibrer vos comptes et d'assurer votre sécurité financière !

 

Pour aller plus loin : 

 

Si vous l'avez manqué, consultez le premier billet de la série de l'été du traducteur : « Domptez la technologie », et ne manquez pas le prochain épisode : « Immergez-vous dans votre langue source ».

 


À propos de l'auteur

Professionnelle accréditée en commerce international ayant travaillé plusieurs années comme conseillère pour les PME, Gaëlle Gagné est devenue traductrice indépendante en 2005. À la tête de Trëma Translations, elle traduit de l'anglais vers le français et partage ses connaissances en gestion d'entreprise avec ses collègues traducteurs dans un blog intitulé Mes petites affaires.


Et maintenant ?

Partagez



Abonnez-vous au flux
RSS Feed

Consultez d'autres articles :

Série de l'été - Episode 1 : Domptez la technologie
Travailler pendant les vacances (de vos enfants)
Nous ne sommes pas que des cerveaux !
Livres utiles pour traducteurs entrepreneurs
Premiers pas sur la toile


Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Louise Péron (vendredi, 10 août 2012 02:18)

    Excellents conseils ! Je me débrouille seule pour ma compta sur Excel et avec une liste des factures en attente de paiement, classées en fonction de leur date d'échéance. Cette méthode me convient mais après 18 mois d'activité, je commence à avoir une liste à rallonge !
    Je pense donc investir dans un logiciel de compta pour démarrer 2013.
    J'ai entendu parler de Translation 3000 sur le blog Translation Times, as-tu testé ? Ce logiciel est spécialement conçu pour les traducteurs indépendants... Je penche pour ce logiciel, mais j'attendrai d'avoir lu d'autres critiques à son sujet avant de me lancer :)
    Louise

  • #2

    trematranslations (vendredi, 10 août 2012 07:58)

    Bonjour Louise! J'ai essayé Translation 3000 (version 9.0) mais personnellement, il ne me convient pas. Je le trouve trop complexe et peu intuitif. C'est plus un logiciel de gestion de projets que de comptabilité et il n'intègre pas automatiquement de fonctions adaptées au marché français (calcul de TVA ou de charges par exemple). Je crois que son interface a été améliorée pour la version 10 mais je te conseille tout de même de l'essayer avant de payer ta licence (http://www.to3000.com/download) !

  • #3

    MarineR (dimanche, 12 août 2012)

    Comme pour le précédent billet de la série, ce sont d'excellents conseils que tu nous donnes là, et qui tombent vraiment à pic pour moi puisque les tableaux Excel ne font vraiment pas mon bonheur! Et aussi parce que, comme toi, je suis littéraire et la seule vue de chiffres et graphiques me donnent la désagréable impression de faire un retour en arrière vers mes cours de maths de lycée (et 5h de maths par semaine pendant 1 an, puis 7 pendant encore 1 an... ça en fait des heures de maths pour qui n'aime pas ça!). J'attends le troisième épisode de la série avec une grande impatience!

  • #4

    Etienne N (mardi, 10 novembre 2015 14:17)

    Bonjour Madame,
    Merci pour le petit lien vers Gestan !
    Cela nous a donné l'idée de mettre une page réciproque :
    http://www.gestan.fr/sites-partenaires/
    dites nous si cela vous convient !
    Bien cordialement
    Etienne NEUVILLE
    Editeur de Gestan